FRANCOIS LE ROUX & MATHILDE CHEVREL - Vendredi 19 Juillet - 21h30 PAF 6€


[LES POETES ONT TOUJOURS RAISON]


Leurs mots sont la vérité de leurs rêves magnifiés.
François LE ROUX puise dans son vécu des histoires à raconter, à moins 
qu'il n'invente des histoires qu'il a vécues ?
Rêves d'amour, poésies d'espoir et de désespoir, le sentiment amoureux 
est exprimé dans ses textes avec la force lyrique, inhérente à la passion 
qui porte les êtres au firmament du bonheur et les plonge dans des 
abîmes de souffrance.
Mais l'amour est aussi affaire d'idéaux, de révolte contre un monde qui 
détruit l'être en le réduisant à des données comptables; ainsi le poète   
chante son refus de se plier aux carcans matérialistes dans lequel on 
veut enfermer la liberté de penser, avec une verve cinglante et une ironie 
mordante.
Des influences de Léo Ferré à Claude Nougaro, dans le phrasé 
mélodique des textes, une interprétation physique qui n'est pas sans 
rappeler l'intensité émotive de Jacque Brel, le goût du swing version 
Yves Montand, Gilbert Bécaud ou Michel Jonasz ….... les mots sont 
aussi musique qui marie le désir de partage, de rencontre, de fusion 
entre  toutes les sources musicales auxquelles s’abreuve le poète depuis 
l’enfance, Debussy, Chopin, Ravel, Fats Domino, Louis Jordan, Louis 
Prima …. et le maître parmi tous : Ray Charles . 
 François LE ROUX, talentueux pianiste et chanteur très swing doté 
d’une voix puissante, au timbre chaud et légèrement voilé,   et  Mathilde 
CHEVREL, poly-instrumentiste qui alterne le violoncelle, le violon et 
l’accordéon diatonique  dans une  palette musicale riche et variée, nous 
emmènent dans leur univers onirique grâce à une mise en scène dans 
laquelle leur expérience théâtrale est mise au service d’un spectacle entre 
rires et larmes …  bonheurs et douleurs de la vie sont pimentés de la part 
de dérision, nécessaire à la survie de nos rêves ….

A consommer sans modération


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire