LAKHDAR HANOU - Samedi 07 aout - 21h00 PAF5€



Oriental expériences

Voyages et mélodies sous le signe du Maqâm سفر الأنغام تحت شعار المقام D’origine algérienne Lakhdar Hanou étudie les techniques de l’oud de façon autodidacte, au fil de ses rencontres. Après plusieurs voyages initiatiques il apprend l’art du maqâm, fondement de la musique orientale. De 2000 à 2004 il pratiquera un collectage de musiques traditionnelles au Maghreb et au Moyen Orient. Il puise son inspiration auprès de grands Maîtres luthistes et compositeurs du Monde arabe. Ses rencontres avec Hâtif Abdelhamid (Maison de l’Opéra du Caire en Égypte), Khaled Jaranami (Conservatoire de Damas en Syrie) et Samir Joubran à Arles lui ont permis de se construire et d’enrichir son parcours musical et artistique. Il décide de se professionnaliser. Profondément ancré sur les deux rives de la Méditerranée et poussé par la création, il expérimente auprès de musiciens formés à la musique orientale, classique et aux musiques improvisées comme le jazz, les musiques de l’est ou le flamenco. En parallèle il multiplie les expériences auprès de musiciens de la région toulousaine (l’ensemble Pythagore, Ruben Velázquez, Salvador Paterna, Tony Marcos, Jean Pierre Laffitte…). Ses collaborations avec la chanteuse Sapho ou le poète arabe Amjad Nassir, renforcent sa passion pour la littérature et la poésie du monde arabe. S’en suivent de nombreuses créations artistiques en réponse à différentes demandes (conférences, musée, festivals nationaux et internationaux…) qui l’amènent à adopter un concept de spectacles à géométrie variable, incluant tour à tour la danse orientale, le conte, la poésie ou le chant… Par ces rencontres fondamentales, Lakhdar Hanou a su parfaire son art en nourrissant sa « double » culture. Artiste accompli, il dévoile son talent tout aussi personnel que vivant, fait de générosité, d’humanité et de partage avec un public enthousiaste qui ne s’y trompe pas Extrait de l’article de la revue Pastel en Octobre 2007 : Lakhdar Hanou est devenu en quelques années un artiste recherché ; sa passion pour la musique orientale en a fait un des joueurs de oud (luth oriental) les plus sérieux de la région toulousaine…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire